auteur – texte – tous ces gens…

auteur – Tous ces gens que l’on ne connaitra jamais

Tous ces gens que l’on ne connaîtra jamais.
Depuis toujours j’ai le vertige en pensant à tous ces gens que je ne connaitrais jamais.
Ici, là bas, à Paris, à New York, à Bali, à Toronto, à Marrakech, à Quiberon, à Dunkerque…
Il y a les grands, les petits, les moyens, les gros, les maigres, les blondes, les bruns, les beaux, les moches, les nains, les naines.
Les hommes qui font la guerre, les hommes qui font la paix.

Ceux qui sont malades, ceux qui ne le savent pas encore.
Ceux qui seront morts dans une heure.
Ceux qui vont naître tout à l’heure.
Ceux qui nous ont précédés, ceux qui vont nous enterrer.
Ceux qui vivent dans les tableaux, dans les livres, dans les vieux albums photos, dans les films de Walt Disney, sur les boites de café.

Il y a ceux qui ont mal aux pieds, ceux qui ont froid au nez.
Il y a ceux de la bonne année et de la bonne santé.
Il y a ceux qu’on a aimés et ceux que l’on croit aimer.
Il y a un homme qui frappe sa femme.
Il y a cet homme sur la croix.
Il y a ce nouveau président.
Il y a tous ceux qui nous font rire et ceux qui nous font vivre.

Ces laveurs de carreaux et tous ces gens dans le métro.
Cette femme qui pleure dans la rue.
Cette Joséphine qu’il faut oser, cette femme sensuelle et sans suite.
L’histoire de ce mec.
Ces joueurs de casino, cet homme qui en fait trop.
Les passagers de cet avion, ce vendeur de poissons.
Ce magicien qui fait apparaître des lapins.
Cet homme qui se lave les mains.

Et puis il y a cet homme qui dort dans mon lit,
Et cette femme que je suis.